HelpMeFind Roses, Clematis and Peonies
Roses, Clematis and Peonies
and everything gardening related.
DescriptionPhotosLineageAwardsReferencesMember RatingsMember CommentsMember JournalsCuttingsGardensBuy From 
'Celery-Leaved Rose' References
Book  (1885)  Page(s) 158.  
 
Centfeuilles. Bipinnata à feuilles de céleri.
Arbuste vigoureux; rameaux courts garnis de beaucoup d'épines; feuillage vert foncé; fleur moyenne, pleine, pétales extérieurs en cœur; coloris rose clair.

Translation: Centifolia. Bipinnata à feuilles de céleri.
A vigorous shrub with short, prickly canes; dark green foliage; the medium-sized flower is full, outer petals and in the center are a light pink color.
Book  (1860)  Page(s) 119.  
 
Rosa centifolia...A feuille de Céléry (Celery-leaved), very large, full, pink.
Book  (1835)  Page(s) Vol. II, tab 71.  Includes photo(s).
 
ROSA CENTIFOLIA BIPINNATA (Var. ν). ROSIER A FEUILLES DE CÉLERI.

[Same text as in the 1821 edition, with some modfications of punctuation, as well as following rephrasing:]

....communiqué le rosier il y a quinze à vingt ans. [instead of "communiqué le Rosier il y a douze ou quinze ans."]

...victimes d'une culture trop soignée. [instead of "victimes d'une culture trop assidue.]
Book  (1826)  Page(s) 505.  
 
Rosa centifolia. bipinnata
Book  (1824)  Page(s) 1139.  
 
R. centifolia...R. à feuilles bipinnées, à f. de celeri or de persil, celery-leaved rose, a variety of the former [Gros Pompon], differentiates itself only by its foliage, the incisions of which sometimes disappaer, so that the rose is absolutely identical to the other the lettuce-leaved rose, a variety which is that to the R. des peintres, what the celery-leaved is to the large Burgundy rose. These varieties do not come from the seed, but are sports on the foliage of a branch, which is than fixed with grafting.
Book  (1821)  Page(s) 806.  
 
Rosier à cent feuilles. (Rosa centifolia.)
Rosier à feuilles bipinnées, à feuilles de céleri ou de persil; sous-variété de la précédente [Rosier gros pompon]: elle n'en diffère même que par ses feuilles dont les découpures disparaissent quelquefois; alors ce rosier est absolument semblable à l'autre.
Book  (1821)  Page(s) Vol. II, p. 11-12, tab 4.  Includes photo(s).
 
ROSA CENTIFOLIA
Bipinnata. (Voyez tome I, page 78, var. ν.)

ROSIER A FEUILLES DE CÉLERI.

DESCRIPTION.
Cette singulière variété est l'une de celles que l'on ne peut obtenir en franc-de-pied que par le procédé de la marcotte. Dans cet état, l'arbuste végète lentement et difficilement, à moins qu'il ne soit placé dans un terrain un peu humide, et à une exposition très favorable. Au reste, il forme un buisson peu touffu qui ne s'élève guère qu'à un pied et demi. Ses rameaux sont munis de quelques aiguillons fins, inégaux, recourbés, entremêlés de poils roides et glanduleux. Les feuilles sont bipinnées, ou deux fois ailées, à folioles d'une consistance molle, presque reniformes, profondément et doublement dentées, glabres en dessus, légèrement tomenteuses en-dessous. Le pétiole et les folioles sont souvent lavés, en partie, d'une teinte plus ou moins rougeâtre. Les fleurs, assez belles et très odorantes, sout disposées par deux ou trois à l'extrémité des rameaux. Les calices, les pédoncules et la corolle sont absolument semblables à ceux de la Cent-feuilles commune, dans laquelle on trouve le type de notre variété.

OBSERVATIONS.
Cet arbuste est moins recherché pour sa fleur qu'à cause de la singularité de son feuillage, qui n'est, d'ailleurs, que le résultat d'une végétation monstrueuse. C'est M. DU PONT qui a fixé cet accident par la greffe, et communiqué le Rosier il y a douze ou quinze ans. Les folioles de l'arbuste, qui sont frisées ou crêpues, ressemblent assez aux feuilles du groseillier à maquereau, ce qui l'a fait appeler par les jardiniers R. Crispa, Rosier crépu. Quelques amateurs l'ont nomme Rosier a feuilles de groseiller, ou à feuilles de persil; mais il est plus generalement connu sous le nom de Rosier à feuilles de céleri.
Les feuilles de notre variété tendent continuellement, surtout dans les bons terrains, à reprendre leur forme primitive ; et il n'est pas rare de trouver, sur le même arbuste, des feuilles bipinnées et des feuilles pareilles à celles de la Cent-feuilles commune. Souvent même on les a vues toutes reprendre la forme de ces dernières feuilles. Il faut donc la greffer de temps en temps pour la conserver; et, à cet égard, nous nous permettrons d'éveiller l'attention des curieux; car, depuis quelques années, nous remarquons que ce Rosier, autrefois commun, est devenu plus rare dans les collections. Nous ignorons pourquoi on le néglige, lorsque son feuillage devrait le faire rechercher. Peut-être trouverait-on la cause de cet abandon dans la multitude de pucerons dont-il est assez souvent couvert avant et pendant la floraison, circonstance qui rend en effet la fleur et ses appareils assez désagréables à la vue.
Cette variété pousse vigoureusement lorsqu'on la greffe sur le R. Canina. Il faut un peu l'abandonner à elle-même, car nous avons vu de très beaux individus périr victimes d'une culture trop assidue.
Website/Catalog  (1820)  Page(s) 38.  
 
Cent feuilles. No. 335 Cent feuilles Bipinnée
Book  (1818)  Page(s) 68.  
 
Rosa centifolia bipinnata.- Rosa centifolia, var. 3, Pers., Syn., I.- Rose à feuilles de céleri, Bosc, Dict. d'Agr.- Rosa bipinnata, Bot. cult., 34...Elle mérite d'être cultivée à cause de son feuillage, qui est singulier; car ses fleurs deviennet rarement d'une grosseur remarquable.
Book  (1817)  Page(s) Vol. I, p. 78.  
 
Nomenclature des principales variétés et sous-variétés du Rosier à cent feuilles....
ν. R. Centifolia bipinnata. PERS. l. c.
__R. (Belgica) foliis bi-pinnatis, foliolis subrotundis, crenatis. POIRET. l. c. var. ɛ. Vulg. Rosier à feuilles de persil, à feuilles de céleri, à feuilles de groseiller.
© 2017 HelpMeFind.com